mardi 19 juillet 2016


la pêche fut très très dur ce soir là, des poissons difficiles qui se sont alimentés de sedges que très tard (22h) et pendant 20 mn .....

cela dit, le Léguer toujours aussi somptueux nous a laissé capturer quelques poissons à la tombé de la nuit







des poissons de belles tailles,  superbement sauvage, il devient de plus en lus difficile de trouver des poissons endémiques en France, le Léguer, offre cette chance unique

 les grosses ''baleines'' pour la  production pur pêche, et bien ici, çà n'existe pas et c'est tant mieux, de toutes façon on a la rivière que l'on mérite



sous les frondaisons une bonne technique est nécessaire et capturer un poisson sauvage en sèche de cette manière est  de loin à mon avis la plus belle des façons de pêcher